Home > Accueil > Blog > Brèves > Dé-branche, dé-branche, dé-branche tout

laptopRevenons à cette période estivale où, comme 90% des Français, vous êtes parti.e avec un appareil pouvant accéder à internet ou à des apps. D’ailleurs l’accès internet fait partie des critères de choix de destination* d’1 personne sur 2 (si vous avez des ados, c’est plutôt 2 sur 3, voire plus 😉 ) !

Devenu quasiment indispensable sur votre lieu de vacances, pour l’organisation comme le partage de vos moments de plaisir, le smartphone reste un fil à la patte de votre activité professionnelle. Ce nomadisme ayant évidemment permis de mieux concilier travail et vie de famille, il reste encore une source de stress ou d’insomnies.
La déconnexion n’est pas l’antithèse de l’excellence opérationnelle. Pour exemple, l’entreprise Atos a prévu que 10% du bonus des managers soient liés à leur performance en matière de réduction de mails*…

Selon une étude réalisée sur 600 000 personnes*, le risque d’AVC augmente de 30% pour celles travaillant plus de 49h par semaine ! (vous pensez tout de suite à quelqu’un, n’est-ce pas ?)
Cette sur-sollicitation et cette sur-disponibilité sont une coresponsabilité salariés/employeurs et nécessitent une nouvelle lecture de l’organisation du travail ou, a minima, un accompagnement au changement systématique pour la mise en place de projets structurants.

Soyez à l’écoute de vos salariés et de votre entourage, soyez à l’écoute de votre corps, soyez à l’écoute… tout simplement.

 

 

*Kantar TNS, Challenges, revue médicale britannique

Qui sommes-nous ? | Expertise | Equipe | Références | Contact | Blog | Mentions légales